Journée Internationale de la Radiologie : L’engagement de Bayer

Journée Internationale de la Radiologie : L’engagement de Bayer
France 08/11/16

Bayer s’engage pour améliorer le parcours des patients en radiologie

  • en mettant à la disposition des professionnels de santé des solutions dans le domaine de l’imagerie médicale pour continuer à améliorer la précision du diagnostic tout en favorisant la sécurité des patients tout au long de leur parcours radiologique ;
  • en proposant des innovations, comme un logiciel qui permet de suivre et d’analyser l’exposition des patients aux rayons X lors des examens radiologiques et des scanners ;
  • en organisant des sessions d’informations à l’hypnose pour les professionnels de santé, afin qu’ils puissent aider les adultes comme les enfants à mieux vivre les examens médicaux.

Loos, le 8 novembre 2016 – La Journée Internationale de la radiologie qui a lieu le 8 novembre célèbre cette année l’imagerie du sein. La date n’a pas été choisie au hasard, puisque c’est le 8 novembre 1895 que les rayons X ont été mis en évidence par Wilhelm Conrad Röntgen, une découverte essentielle qui lui valut le Prix Nobel de physique en 1901. Depuis, l’imagerie médicale a beaucoup évolué, de nouvelles techniques se sont développées et son rôle dans la médecine moderne est de plus en plus important. La radiographie et le scanner, qui utilisent les rayons X, restent indispensables pour établir un diagnostic rapide et précis, suivre efficacement certaines maladies, ou réaliser certains actes médicaux sous contrôle radiologique.

Confirmer les conclusions du diagnostic clinique et contribuer au bon choix thérapeutique grâce aux informations livrées par l’imagerie médicale en favorisant la sécurité des patients, telle est la vocation première de l’activité Radiologie de Bayer.
L’activité Radiologie de Bayer couvre toutes les modalités de l’imagerie médicale et apporte ses innovations dans les dispositifs d’injection automatique et les produits de contraste utilisés pour la tomodensitométrie (scanner), l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et l’angiographie par résonance magnétique (ARM), ainsi que les solutions informatiques et les activités de service. Bayer propose une offre globale avec une gamme de produits et de services en radiologie permettant aux professionnels de santé une meilleure synergie dans la prise en charge des patients. Parce qu’une bonne approche thérapeutique commence par un bon diagnostic.

Bayer accompagne aussi les patients tout au long de leur parcours de santé, en leur apportant des conseils pour bien préparer leur examen radiologique et des outils pour dédramatiser l’examen auprès des enfants et rassurer leurs parents.

Radiographie et scanner, des outils précieux à utiliser à bon escient

La radiographie et le scanner utilisent les rayons X et sont donc source d’irradiation. Même si elle est de faible intensité, celle-ci doit être surveillée.
Par mesure de précaution, il est donc recommandé de limiter l’exposition aux rayons X. Pour cela, les professionnels de santé doivent respecter certaines règles. Chaque examen doit être justifié, c’est-à-dire avoir un objectif précis. C’est au médecin de décider s’il est nécessaire pour établir ou confirmer son diagnostic. Dans certains cas, il est possible de remplacer un examen utilisant des rayons X par un examen non irradiant, comme l’échographie ou l’Imagerie par résonance magnétique (IRM). Le radiologue doit tout mettre en place pour optimiser, donc minimiser la dose de rayons X. Il adapte chaque examen en fonction de la localisation, de l'objectif, de la taille et du poids du patient, en étant particulièrement vigilant avec les enfants et les patients qui ont une maladie nécessitant des examens répétés.

Des solutions pour optimiser les doses et contribuer à la radioprotection

Au printemps 2016, Bayer a lancé une campagne d’information Les Rayons X et moi qui donne aux patients des conseils importants pour les accompagner tout au long de leur parcours radiologique : bien conserver les clichés et les comptes rendus des examens, signaler aux professionnels de santé tout examen déjà pratiqué, sa date de réalisation ainsi que l’organe ou la zone anatomique concernée.

Sur le site internet www.rayonsxetmoi.fr, les patients peuvent tester leurs connaissances en répondant à un Quizz et trouver des conseils pour préparer leur examen radiologique. Une affiche pour la salle d’attente et un mini-guide radiologique sont également disponibles dans les cabinets médicaux.

Vers les professionnels de santé, de nombreuses actions ont également été réalisées pour harmoniser et optimiser les doses de rayons X délivrées lors d’actes diagnostiques. Les professionnels de santé (radiologues, manipulateurs radio, opérateurs…) chargés de réaliser les examens ont été formés pour optimiser la qualité des examens tout en réduisant les doses de rayons, pour protéger les patients et aussi se protéger eux-mêmes. Ces personnes évaluent de plus en plus leurs pratiques professionnelles, pour adopter des protocoles qui garantissent à la fois la qualité des soins, la qualité diagnostique des images et la sécurité des patients. « Il faut trouver le bon compromis entre la précision de l’image et la dose de rayons délivrée, et accepter d’avoir une image un peu moins belle, si elle est suffisante pour établir le diagnostic. Les appareils de radiographie et les scanners peuvent être réglés en mode « écologique » ou « basse consommation », un peu comme une machine à laver ou une voiture. A l’inverse, il ne faut pas hésiter à utiliser suffisamment de rayons quand il le faut pour que l’image soit complètement utile au patient », souligne Sébastien Balduyck.

Pour en savoir plus

L’hypnose, pour mieux vivre les examens radiologiques

Depuis 2013, Bayer propose des sessions d’information sur l’hypnose. À ce jour, près de 400 professionnels de santé y ont déjà participé dans toute la France.

Loin du phénomène de mode, l’hypnose est un état naturel que nous avons tous expérimenté, par exemple lorsque nous sommes « dans la lune » ou en train de rêver en regardant un paysage, etc… Le rôle du thérapeute est d’induire chez la personne cet état de conscience modifiée, cette transe hypnotique dans laquelle il peut réveiller ses ressources profondes et trouver sa propre solution. Différentes études de neuro-imagerie ont mis en évidence une modification de l’activité cérébrale durant l’hypnose dans plusieurs zones du cerveau.

Lors d’examens médicaux qui peuvent être vécus comme angoissants (IRM, scanners, ponctions lombaires…), l’hypnose est un mode de communication privilégié qui permet d’apaiser le patient.

Bayer a également lancé en 2015 une application digitale ludique RADIO HEROS (compatible avec tablettes et smartphones Apple et Androïd) pour rassurer les enfants avant un examen radiologique.

Pour en savoir plus

Redirection

Vous allez être redirigé vers une page extérieure au site Bayer Pharmaceuticals France. Nous ne pouvons être tenus pour responsable du contenu disponible sur le site que vous allez visiter.