Santé Publique Notre volonté, contribuer à l’amélioration du parcours de santé

La division Pharmaceuticals de Bayer développe sa collaboration sur le terrain, main dans la main avec l’ensemble des parties prenantes : associations de patients, autorités et professionnels de santé.


Jost Reinhard,
Directeur Général responsable de la Division Pharmaceuticals au sein du directoire de Bayer HealthCare SAS en France

Aujourd’hui plus que jamais chez Bayer, nous pensons qu’il est important de partager notre expertise et nos convictions pour améliorer l’ensemble du parcours de santé, là où il peut l’être. Au-delà de la mise à disposition de médicaments innovants, nous nous engageons jour après jour à apporter des solutions et des services concrets aux patients et aux professionnels de santé pour améliorer la prise en charge globale : de la prévention au médico-social, en passant par la prise en charge médicale, jusqu’au retour à domicile du patient et également l’accompagnement de l’entourage. Cette démarche, illustre parfaitement notre volonté de mettre la science au service d’une vie meilleure.

Un contexte complexe, avec des enjeux centrés sur le patient

Plébiscité de par le monde, le système de santé Français doit faire face au vieillissement de la population, au développement des maladies chroniques et à la restriction des dépenses de santé. La réponse de la Haute Autorité de Santé (HAS) et des Agences Régionales de Santé (ARS) est de privilégier le développement de la « gestion des soins aux patients ».


Dans cet élan, chez Bayer Division Pharmaceuticals, nous intervenons avec nos partenaires tout au long du parcours de santé et plaçons les patients au cœur de notre démarche afin qu’ils deviennent pleinement acteur de leur santé.

C’est en améliorant le parcours de santé que l’on pourra continuer de financer notre système de soins sans remettre en cause l’excellence de la prise en charge du patient

Mettre à disposition des médicaments ciblés

Le patient est acteur de sa maladie

Dr Azzedine Boudjadja,
Directeur médical de Bayer Division Pharmaceuticals.

Apprendre à vivre avec le diabète

La maladie ne doit pas dicter la vie du patient. Nous donnons à celui-ci le pouvoir de prendre sa santé en main et d’être heureux.

Une collaboration au quotidien avec nos partenaires de santé

En collaboration avec les autorités et les professionnels, chez Bayer, nous travaillons à identifier, tester et prioriser les situations où le parcours de santé est moins fluide voire totalement interrompu. Notre vocation est de rendre les différentes étapes plus homogènes et plus visibles pour le patient et son entourage. Cette démarche est d’autant plus importante qu’il existe une grande variété de parcours de soins (selon la maladie, la localisation ou encore la population concernée).


Informer par des actions de prévention

Conjointement aux groupes d’assurance et aux ARS, chez Bayer nous finançons des programmes d’accompagnement pour une prise en charge plus rapide des patients et un travail d’information facilité pour les médecins.

Sensibiliser par des campagnes grand public

Pour certaines pathologies, nous travaillons en étroite collaboration avec des sociétés savantes et des associations de patients sur des dispositifs d’information à destination des patients, de l’entourage et des professionnels de santé.

La DMLA et Moi

Cette campagne originale, véritable immersion dans la vie du malade, veut aider les patients et leurs proches à mieux comprendre les handicaps liés à la DMLA et y apporter des solutions grâce à un large dispositif.

Rendez-vous sur : http://ladmlaetmoi.fr/

Le cancer du foie, l’espoir d’un dépistage précoce

Le dispositif de la campagne 2015 s’appuie sur le développement de documents d’information – affiche et brochures - à destination des patients et des médecins généralistes, diffusés avec l’appui de Bayer dans les cabinets médicaux.

Rendez-vous sur : http://detectioncancerdufoie.fr/

AVC vite le 15 !

Pour faire passer le message d’urgence et informer sur les 3 signes de l’AVC, un site avec des conseils et des interviews des professionnels de santé, une vidéo et un serious game, un acronyme VITE, facile à retenir pour identifier les trois signes de l’AVC : « Visage paralysé, Inertie d’un membre, Trouble de la parole, En urgence appelle le 15 ».

Une campagne efficace et ludique, avec le soutien d’associations de patients, largement relayée dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Rendez-vous sur : http://www.avcvitele15.com/

Dépister la fibrillation atriale

« Un danger peut en cacher un autre » Ce mot d’ordre est celui de la Fibrillation atriale, un facteur de risque de l’AVC, souvent dépisté tardivement. Création d’ un site grand public, de vidéos disponibles sur le site et sur vine.co

Rendez-vous sur : http://www.faattention.com/

Prolonger le suivi du patient après une prise en charge médicale

Pour que les patients ne se retrouvent pas seuls face à la maladie, nous finançons des programmes d’accompagnement, dans le cadre défini par les réglementations de santé. Ils permettent une meilleure observance des traitements, une prévention des risques et surtout, un gain de temps réel pour les médecins grâce à la collecte d’informations précieuses.


A domicile, la présence d’infirmières permet d’aider à gérer certains effets indésirables liés aux anti-cancéreux, tel le syndrome mains-pieds. C’est également un soutien nécessaire face à la tentation de suspendre le traitement au bout d’un mois. L’arrêt du traitement diminue les chances du patient et a un impact lourd sur la suite du parcours de soins.

Dès la sortie de l’Unité Neuro-Vasculaire d’urgence (UNV), dans le cas d’un AVC, une infirmière de coordination suit le patient et assure la transmission d’information avec l’UNV, le médecin traitant et les autres professionnels de santé.

Participer aux programmes de retour à domicile, au cas par cas

Pour contribuer à améliorer la vie des patients atteints de poly-pathologies, de retour chez eux, nous contribuons au financement d’un accompagnement adapté à leur besoin de médicalisation, en collaboration étroite avec les équipes sanitaires et le service médico-social du CHU.


Chiffres-clés
50 %

des coûts de santé

Plus de 50 % des coûts de santé servent à financer l’organisation des soins aujourd’hui. Une piste de réflexion pour réaliser des économies et améliorer la vie des patients.

Redirection

Vous allez être redirigé vers une page extérieure au site Bayer Pharmaceuticals France. Nous ne pouvons être tenus pour responsable du contenu disponible sur le site que vous allez visiter.