Contraception Notre expertise au service de la liberté des femmes

Contraception
Contraception

Pilule contraceptive, stérilet ou autres méthodes contraceptives ? Choisir sa contraception, c’est opter pour la méthode qui vous convient le mieux.

Le mode de vie des femmes évolue et avec lui, les besoins en contraception. Chez Bayer, nous mettons en œuvre toute notre expertise pour développer des solutions contraceptives efficaces et répondre aux attentes des femmes.

Mieux connaître les femmes nous permet de leur proposer des méthodes contraceptives adaptées.

Choisir la méthode de contraception la plus adaptée à sa situation : parlez-en à votre gynécologue

Parce que la contraception est un élément important de la vie, nous mettons au point des méthodes contraceptives qui correspondent aux besoins des femmes, selon leur âge, leur mode de vie ou leur passé médical :

  • contraception orale oestro-progestative et progestative,
  • systèmes intra-utérins hormonaux (SIU) (encore appelé dispositifs intra-utérins : DIU ou stérilets),
  • contraception définitive (stérilisation à visée contraceptive).

La contraception orale : contraceptif n°1 des femmes en France

Les contraceptifs oraux (ou pilules) restent le 1er mode de contraception prescrit en France. C’est une méthode efficace pour prévenir les grossesses non désirées, avec un taux d’échec inférieur à 1% dans des conditions idéales d’utilisation (c’est-à-dire sans oubli)

Contraceptifs oraux micro-progestatifs ou combinés

A l’heure actuelle, deux types de pilules contraceptives existent :

  • Les pilules micro-progestatives qui ne contiennent qu’une seule hormone, un progestatif.
  • Les pilules combinées ou œstroprogestatives qui contiennent progestatif et estrogène. Suivant le type de progestatif, on parle de pilules de 2nde, 3e ou 4e génération.

Pour plus d’informations, parlez-en avec un professionnel de santé ou retrouvez davantage d’informations sur le site www.jenypenseplus.com.

Toutes les contraceptions hormonales orales présentent des contre-indications, des précautions d’emploi et des effets indésirables dont un risque thrombo-embolique veineux et artériel. Le risque veineux varie suivant le type de contraception. Votre professionnel de santé pourra vous apporter toutes les informations nécessaires et, il évaluera avec attention les bénéfices et les risques liés à l’utilisation des contraceptifs.


La contraception intra-utérine : une alternative aux contraceptions hormonales orales

Et si le meilleur moyen pour penser à votre contraception était de ne plus y penser !
Un oubli de contraception, ça peut être stressant...
Et si on pouvait faire autrement ?

Anciennement appelé « stérilet », la contraception intra-utérine est le deuxième mode de contraception le plus utilisé dans le monde. En France, 21% des femmes l’ont d’ores et déjà adopté1.

Il en existe aujourd’hui 2 formes distinctes : au cuivre ou progestatif.

Si vous envisagez ce mode de contraception, parlez-en avec votre professionnel de santé afin de définir le DIU le mieux adapté à vos besoins et envies.

Une contraception méconnue pourtant accessible à toutes les femmes

Si 9 jeunes femmes sur 10 déclarent avoir opté pour une méthode de contraception en France, 3 sur 4 reconnaissent être prêtes à envisager un changement de contraception2.

Toutes les femmes sont différentes... Les DIU aussi pour s’adapter au mieux à votre quotidien.

Les DIU, qu’ils soient au cuivre ou hormonaux, sont disponibles sous différentes tailles et ont des durées d’efficacité différentes.

Après la pose du DIU, plus besoin de penser à sa contraception au quotidien : vous pouvez le garder de 3 à 10 ans selon les modèles. Quelles questions se poser pour bien préparer une consultation avec votre gynécologue ? Retrouvez davantage d’informations sur le site internet : www.jenypenseplus.com

Des questions sur les DIU ? Consultez notre application Facebook « Un Amour de Stérilet » ainsi que notre site d’informations www.jenypenseplus.com

Toutes les méthodes contraceptives présentent des contre-indications, des précautions d’emploi et des effets indésirables. Si vous envisagez ce mode de contraception, parlez-en à votre professionnel de santé afin de définir la contraception intra-utérine la mieux adaptée à vos besoins. Il évaluera avec attention les bénéfices et les risques liés à l’utilisation des contraceptifs.


Contraception définitive : Une alternative pour les femmes n’ayant plus de désir de grossesse

Destinée aux femmes majeures ne souhaitant pas ou plus d’enfant, la contraception définitive mérite d’être proposée parmi les autres moyens de contraception.

Aujourd’hui, il s’agit du premier moyen de contraception dans le monde, mais reste largement sous utilisé en France : seules 4,3%3 des femmes y ont recourt. Mais combien sont-elles à avoir été réellement informées de cette possibilité ?

Si vous souhaitez avoir des informations sur ce type de contraception ou même y avoir recours, parlez-en avec votre médecin. Il vous orientera vers un gynécologue formé à ces techniques, et il vous informera également sur les étapes indispensables à l’accès à la contraception définitive ; en effet, l’accès à la contraception définitive nécessite des démarches spécifiques4 : la consultation préalable (présentation de l’ensemble des méthodes contraceptives, information éclairée sur l’irréversibilité, les bénéfices/risques des différentes méthodes), le délai de réflexion de 4 mois et le consentement écrit.

Deux techniques existent chez la femme :

  • la ligature des trompes (anneau, clips ou électrocoagulation) et,
  • les micro-implants intra-tubaires.

Tous les ans, de plus en plus de femmes choisissent d’avoir recours à contraception définitive. Le plus simple est d’en parler à son professionnel de santé, ce n’est pas un sujet tabou.

Les méthodes de contraception définitive sont des actes chirurgicaux réalisés en établissement de santé (clinique ou hôpital). Ces méthodes présentent des bénéfices, des effets indésirables et des risques liés à la procédure.
Votre médecin évaluera avec vous la méthode qui vous est la plus adaptée.


« Les Millenials (les femmes de 21-29 ans) - Pourquoi les femmes oublient leur pilule ? »

22/09/2016 : Résultats de l’enquête internationale Opinion Health/Bayer

En France, 39% des femmes interrogées ont oublié au moins une fois au cours du mois dernier de prendre la pilule.

Pour en savoir plus

Il existe un large choix de méthodes contraceptives. Pour plus d’informations sur l’ensemble des méthodes de contraception disponible, parlez-en à votre médecin ou rendez-vous sur le site www.jenypenseplus.com

Retrouvez également plus d’informations sur :
www.inpes.sante.fr
www.choisirsacontraception.fr

1 Selon une enquête nationale publiée en 2010.
2 Selon l’enquête IPSOS/Bayer : «Les jeunes à l’heure des choix » menée auprès de 400 femmes et 200 hommes de 20 à 35 ans, interrogés par Internet entre le 6 et le 19 janvier 2015.
3 Etude Fécond Population et Société Mai 2014
4 Loi n°2001-588 du 4 juillet 2001 relative à l'interruption volontaire de grossesse et à la contraception

Redirection

Vous allez être redirigé vers une page extérieure au site Bayer Pharmaceuticals France. Nous ne pouvons être tenus pour responsable du contenu disponible sur le site que vous allez visiter.