Diabète Notre implication pour mieux vivre avec le diabète afin que la vie continue tout simplement

Le diabète
Le diabète

Environ 3 200 000 personnes seraient atteintes de diabète en France en 20121 . Avec une prévalence du diabète de +6% par an, on estime qu’en 2020, 5 millions de personnes seront diabétiques2. En France, le diabète est la 1ère Affection de Longue Durée (ALD)3 .

Bayer multiplie ses actions contre le diabète.

Notre priorité porte sur le développement de dispositifs médicaux adaptés à la prise en charge thérapeutique de chaque patient afin de leur simplifier la vie au quotidien.

Grâce à ses appareils d’autosurveillance glycémique innovants, Bayer permet d’offrir, à plus de 347 millions4 de patients atteints de diabète dans le monde, la possibilité d’améliorer leur qualité de vie et de profiter de plus d’indépendance (environ 60% des patients pratiquent l’ASG).

Le rapport à la maladie change en fonction de son évolution. Il faut en effet différencier le fait de surveiller son alimentation quotidienne qualitativement, et le moment où l’on devient médicalement dépendant. Chez Bayer, notre objectif est de donner le plus d’autonomie possible aux patients dans leur vie de tous les jours. Pour l’atteindre, notre démarche est d’informer et d’aider les patients et leur entourage.

Dans le cadre de notre activité Diabetes Care, nous portons nos efforts pour :

  • Alerter sur les risques, sensibiliser aux formes de diabète de type 1 et diabète de type 2, et les différents symptômes du diabète. Le diabète de type 2 étant souvent asymptomatique, des campagnes de dépistage systématiques ou ciblées sont souvent entreprises notamment par l’AFD (Association des patients diabétiques).
  • Guider les patients avec des dispositifs d’autosurveillance glycémique simples et personnalisables, les aidants dans la gestion de leur prise en charge thérapeutique leur permettant de limiter l’apparition des complications.
  • Continuer la recherche et les innovations au service du bien-être des patients avec des appareils d’autosurveillance glycémique qui se font toujours plus discrets et plus précis et aujourd’hui aussi des services tels que des applications nomades.

Le diabète : un trouble du métabolisme à prendre en compte

Au cours des repas, le sucre contenu dans les aliments est converti en réserves et en énergie par différents processus, notamment sous l’action d’une hormone issue du pancréas : l’insuline.

Ainsi, le taux de sucre dans le sang redescend naturellement. Cependant, il arrive que ce taux reste élevé, on parle alors de diabète.

Scientifiquement, on distingue :

  • Le diabète de type 1 : l’organisme ne secrète pas d’insuline, les cellules qui la fabrique sont détruites brutalement par un processus de nature dite auto-immune.
  • Le diabète de type 2 par une résistance à l'insuline de l'organisme et une hyper insulinémie réactionnelle. Le pancréas fabrique de plus en plus d'insuline jusqu'à l'épuisement et lorsque la quantité d'insuline ne suffit plus à contrer les résistances, le taux de glucose devient anormalement élevé.

Il existe d’autres types de diabètes liés à un contexte précis, comme le diabète gestationnel dit de grossesse.

Diabète de type 1 : 10% des diabétiques5

Une définition du diabète de type 1 :
C’est un trouble de l’assimilation et du stockage des sucres dans l’organisme. Incapable de produire l’insuline par lui-même, le corps a besoin d’une aide extérieure car son taux de sucre dans le sang reste élevé à tout moment de la journée.

Des symptômes pas si difficiles à identifier

Il n’y a pas de symptômes spécifiques, ce sont ceux de l’hyperglycémie : soif, faim, perte de poids, envie fréquente d’uriner, tout de même très évocateurs, on les appelle signes "cardinaux". Une prise de sang est nécessaire pour confirmer la présence du diabète. Elle doit être pratiquée à jeun en laboratoire. Le taux ne doit pas dépasser 1,26 g/L à deux reprises.

Une prise en charge essentielle

Une fois le diabète découvert, il est important de mettre en place une prise en charge par un diabétologue, afin d’anticiper les éventuelles complications.

Des conséquences graves et de vrais risques pour la santé

Cette situation endommage les vaisseaux sanguins et les nerfs. Des complications à des degrés divers peuvent intervenir au niveau des yeux, du cœur, des reins, des vaisseaux et des pieds.

Diabète de type 2 : un test de glycémie obligatoire

Dans le cas du diabète de type 2, la production d’insuline existe mais l’hormone est mal utilisée par l’organisme. Cette maladie touche principalement les pays occidentaux industrialisés. Beaucoup de cas ne sont pas identifiés à temps et n’ont donc ni l’accompagnement ni le soutien médical nécessaire. Et pourtant, après la cinquantaine, si vous êtes en surpoids et sédentaire, si vous avez des antécédents familiaux de diabète de type 2, vous êtes dits "à risque" et un certain nombre de ces personnes vont devenir diabétiques et pourront présenter des accidents cardio-vasculaires graves (AVC, Infarctus).

Comment déceler le diabète de type 1 et de type 2 ?

Le diabète est avéré avec un taux de glycémie à jeun supérieur ou égal à 1,26g/L, et à tout moment de la journée : 2 g/L.

Quelques facteurs de risque :

  • surpoids et obésité,
  • manque d’exercice,
  • antécédent personnel ou familial,
  • âge : 35 ans et plus.

Comment réduire le taux de glycémie ?

La première étape est la pratique régulière d’une activité physique et une alimentation équilibrée.

Le diabète gestationnel ou de grossesse : un diabète à part

Pendant la grossesse, une forme de diabète peut apparaître vers la fin du 2ème trimestre. Sans symptôme, le diabète gestationnel ne peut être diagnostiqué que par un test, l'hyperglycémie provoquée par voie orale (absorption de 75 g de glucose et mesure de la glycémie aux temps 0,60 et 120 minutes). La situation peut perdurer jusqu’à l’accouchement puis disparaître, ou révéler un état de diabète préexistant. Au-delà du risque pour la mère, c’est également une situation inquiétante pour l’enfant, qui peut présenter à la naissance un poids supérieur à 4 kg avec son cortège de complication lors de l'accouchement. C’est pour cela qu’il doit être traité et pris en compte au plus tôt.

Quel taux pour le diabète gestationnel équilibré ?

La glycémie doit être mesurée à minima 4 fois par jour.

  • A jeun : ne pas dépasser 0.95g/L
  • Après repas : 1.2g/L

Source Réf. : www.cngof.asso.fr

Quelles indications ?

Lors de la grossesse, il est important de contrôler son poids, de veiller à une alimentation équilibrée et de pratiquer une activité physique adaptée (sauf contre-indications médicales).

Situations à risque :

  • surcharge pondérale,
  • cas de diabète dans la famille,
  • naissance antérieure d’un enfant de 4 kilos ou plus,
  • si la femme a de plus de 35 ans.


Nos actions chez Bayer : formation et information

Des lecteurs pour mesurer simplement et avec précision la glycémique capillaire

Selon le type de diabète, la fréquence nécessaire de contrôle varie et, est prescrite par le médecin ; elle peut toutefois atteindre 6 tests par jour.

Chez Bayer, nous concevons des lecteurs de glycémie toujours plus précis qui permettent notamment une plus grande précision de l’adaptation des doses d’insuline d’autant plus important pour les schémas dits intensifiés basal/bolus, 4 à 5 injections par jour et la thérapie par pompe à insuline.

La technologie « NoCoding® » : calibrage automatique de l’appareil de surveillance glycémique.

Parce qu’il est important d’ajuster au mieux son traitement, nous avons développé cette technologie issue de la recherche Bayer sur l’ensemble de nos lecteurs de glycémie. La bandelette réactive est reconnue immédiatement et automatiquement par le lecteur de glycémie. La technologie « NoCoding® » sécurise les résultats glycémiques, élimine les étapes du codage manuel et les risques d’erreurs.

Eviter les pièges : allier diabète et plaisir

Nous mettons à disposition des patients et leur entourage une application « Diabète gourmand ». Celle-ci permet de calculer notamment la quantité de glucides et les apports nutritionnels au quotidien. Au-delà de l’objectif médical, c’est surtout un moyen de suivre son alimentation pour des repas plus équilibrés. Au programme, un historique personnalisé, des conseils et astuces culinaires, des idées de recettes et une communauté active pour continuer à se motiver, le tout encadré par une diététicienne.

Disponible gratuitement sur : Google play ou L'App Store

Un logiciel de gestion du diabète

Glucofacts® Deluxe est un logiciel permettant d’exploiter les résultats des tests de glycémie contenus dans le lecteur. Ainsi, Glucofacts® Deluxe permet d’exploiter les données sous forme de comptes-rendus avec graphiques et tableaux, de les imprimer, les sauvegarder ou les envoyer par email aux professionnels de santé.

Une assistance technique rapide et efficace, pour que la vie continue tout simplement

Ce numéro gratuit « Espace Diabète » assure une assistance technique concernant les lecteurs de glycémie Bayer et le logiciel de gestion Glucofacts® Deluxe.

Appel gratuit : 0 800 34 22 38


1 IGAS 2012 – Evaluation de la prise en charge du diabète
2 BEH 2008 ;43 :409-13 / BEH 2010. 42-43
3 Entred 2007-2010, BEH 2010 ;42-43
4 Danaei G, Finucane MM, Lu Y, Singh GM, Cowan MJ, Paciorek CJ et al. National, regional, and global trends in fasting plasma glucose and diabetes prevalence since 1980: systematic analysis
5 www.ameli-sante.fr

Redirection

Vous allez être redirigé vers une page extérieure au site Bayer Pharmaceuticals France. Nous ne pouvons être tenus pour responsable du contenu disponible sur le site que vous allez visiter.