Sclérose en plaques Apprendre à vivre avec la maladie

Neurologie
Neurologie

Bayer s’engage à accompagner les patients souffrant de sclérose en plaques en leur apportant tous les soins nécessaires et des conseils pratiques afin de préserver leur qualité de vie et leur autonomie.

La sclérose en plaques, ou SEP, est une maladie complexe aux origines encore mal définies.

La Sclérose en Plaques affecte environ 2,3 millions de personnes à travers le monde (Source : fédération internationale de la SEP).

Chiffres-clés
4 000

nouveaux cas

Selon l’AFSEP, 90 000 personnes sont atteintes de SEP en France et on estime 4 000 nouveaux cas déclarés chaque année.

La majorité des gens atteints de SEP sont diagnostiqués entre l’âge de 20 et 35 ans, avec environ deux fois plus de femmes diagnostiquées que d’hommes.

Parce que les patients et leurs proches se sentent souvent démunis face à cette maladie, Bayer les accompagne en mettant à disposition un traitement efficace et des informations essentielles pour la gestion quotidienne de leur maladie. Actuellement près de 2 000 patients souffrant de sclérose en plaques en bénéficient.

La sclérose en plaques, une maladie complexe aux causes encore méconnues

Cette maladie chronique affecte le système nerveux central en particulier le cerveau, le nerf optique et la moelle épinière. C’est une maladie complexe qui apparaît de façon inexpliquée.

Qu’est-ce que la sclérose en plaques (SEP) ?

La SEP est une maladie auto-immune : les défenses immunitaires du patient se retournent contre lui et, au lieu de le protéger, provoquent des poussées inflammatoires. Celles-ci abîment la gaine de myéline, la couche isolante qui protège les cellules nerveuses du cerveau et de la moelle épinière. On parle de « plaque » lorsque la zone endommagée est grande.

La SEP altère ainsi la transmission des influx nerveux.

Les symptômes sont très divers, ce qui rend le diagnostic souvent difficile.

Des symptômes aussi bien physiques que neurologiques

A chaque poussée, la SEP peut provoquer différents symptômes, selon les individus : engourdissement d’un membre voire paralysie, troubles visuels, de la coordination ou du langage, problèmes de concentration, fatigue, sensations de décharge électrique dans un membre ou dans le dos ou encore vertiges... Autant de conséquences qui peuvent bouleverser en profondeur la vie du malade et celle de ses proches.

Une maladie, différents modes d’évolution

La sclérose en plaques peut se manifester sous trois formes selon la façon dont la maladie évolue dans le temps :

  • Rémittente-Récurrente : c’est la forme initiale la plus répandue qui concerne 80% des patients. Les symptômes apparaissent brutalement, durent quelques jours, quelques semaines ou quelques mois. Chaque poussée est suivie d’une période de récupération totale ou partielle.
  • Secondairement progressive : elle atteint 50% des patients souffrant en premier lieu d’une forme rémittente. Le malade conserve des séquelles après chaque poussée, et le handicap du patient s’aggrave progressivement.
  • Primaire Progressive : la forme la plus rare, mais aussi la plus grave. Elle touche plus particulièrement ceux qui contractent la maladie tardivement. Ici, on ne constate pas de poussées, mais une dégradation régulière de l’état physique du malade.


La SEP et ses traitements

Les traitements de la SEP sont de plusieurs types et ont des objectifs différents :

  • les traitements de fonds qui ont pour objectif d’espacer les poussées et de ralentir la progression de la maladie,
  • les traitements pendant les poussées qui sont des anti-inflammatoires et qui ont pour objectif de réduire l’intensité et la durée de la poussée,
  • les traitements symptomatiques contre par exemple la fatigue, les douleurs, les troubles digestifs ou de la miction, etc...


Notre accompagnement personnalisé et interactif

Bayer a conçu le portail d’information sep-services.fr qui explique les mécanismes de la SEP et porte la parole de patients pour ne pas rester seul face à la maladie.

Dans le domaine de la neurologie et de l’entrainement cérébral, Bayer apporte son soutien également au développement de méthodes d’entraînement innovantes. La plateforme CogniFit utilise ainsi le principe de la « gamification » : plus d’une centaine d’applications ludiques sont conçues pour entretenir et améliorer les fonctions cognitives.


Redirection

Vous allez être redirigé vers une page extérieure au site Bayer Pharmaceuticals France. Nous ne pouvons être tenus pour responsable du contenu disponible sur le site que vous allez visiter.